15.04.2010

Le dormeur du val-Rimbaud

Am gasit aceasta poezie minunata pe un site francez, si mi-am amintit de anii cand studiam despre viata si opera acestui mare poet francez, Arthur Rimbaud, precursor al simbolismului, care a avut o viata atat de scurta, asemenea poetului nostru, Nicolae Labis.
El a scris incepand cu varsta de 10 ani. A murit la 37 de ani, ca urmare a unei gangrene.
C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

2 comentarii:

elena marin-alexe spunea...

Mi-ar placea sa ma plimb si eu in acea mica vale care straluceste in lumina.
O seara cu mult senin draga mea!

disa spunea...

@ELENA, M-A IMPRESIONAT, CAND AM CITIT POEZIA, CONTRASTUL DINTRE FRUMUSETEA ACELUI AMBIENT SI FINALUL CRUD AL POEZIEI CU CELE DOUA "TROUS" in partea dreapta.
Multumesc de trecere, draga mea!

Prietenie